Dans mon jardin

Comment faire pousser un noyau d’avocat

on
mai 10, 2020

Vous avez déjà tenté de faire germer un noyau d’avocat ? Après plusieurs essais, j’ai enfin réussir à faire pousser mon avocatier à partir d’un beau noyau ! Un deuxième vient de germer et j’aime tellement cette jolie plante que je ne compte pas m’arrêter là. Je vous donne toutes mes astuces pour réussir à faire pousser votre noyau dans l’eau, facilement. Expérience jardinage testée et approuvée par la non-main verte que je suis !

La méthode pour faire germer un noyau d’avocat

Comment faire pousser un noyau d'avocat en le mettant dans un verre d'eau avec des cures-dents.

Je consomme énormément d’avocats. En tartines, en salade, dans les makis… J’en achète très régulièrement et je jetais toujours les noyaux. Quand j’ai découvert que l’on pouvait les faire germer pour obtenir un avocatier, je me suis immédiatement lancée. Bon… Je n’aurais pas d’avocats avant 10 ans (avec de la chance), mais quel petit bonheur de créer la vie !

Pour faire germer un noyau d’avocat, il faut :

  • Récupérer un gros noyau, bio de préférence
  • Bien le nettoyer pour enlever la chaire d’avocat
  • Planter trois cure-dents légèrement inclinés
  • Le poser dans un verre d’eau, en haut et au sec
  • Disposer le noyau dans une pièce chaude et lumineuse
  • Attendre quelques semaines avec beaucoup de patience

Les étapes pour obtenir une plante à partir d’un noyau

Après plusieurs tentatives de noyaux qui n’ont jamais germé, je vous conseille de choisir des noyaux de bonne taille et de préférence provenant d’avocats bio. Le premier noyau a avoir germé, sans que je m’en préoccupe, était en effet bio et assez gros ! Il m’a rapidement donné un joli avocatier.

Commencez par entailler votre avocat sur la longueur en prenant soin de ne pas toucher le noyau avec le couteau. Une fois retiré, il est important de bien le nettoyer afin d’enlever tous les résidus de chaire. J’ai même utilisé une éponge douce et du produit vaisselle, jusqu’à qu’il ne me glisse plus des mains. Vous pouvez aussi le laisser tremper dans de l’eau chaude, puis le sécher à l’air libre.

Les cure-dents s’insèrent beaucoup plus facilement qu’on ne le croit, car le noyau d’avocat est assez tendre. Je les pique légèrement penché, afin qu’ils maintiennent la partie ronde de l’avocat dans l’eau et la pointe au sec. C’est important ! Testez plusieurs fois selon le type de verre que vous aurez choisi. Je trouve que les Mason Jar sont parfaites, elles laissent bien développer la racine et maintiennent l’avocat. Dans tous les cas, choisissez un contenant transparent pour pouvoir facilement observer les étapes de la germination.

J’ai placé mon noyau d’avocat dans une pièce bien lumineuse de la maison, pas au soleil direct, mais près d’une fenêtre. Je suis dans le sud de la France et j’ai commencé mon expérience au mois de mars, donc il faisait au moins 18°C dans la maison. Attention, s’il fait trop froid il ne germera pas ! Il faut changer l’eau du verre toutes les semaines.

Combien de temps faut-il pour faire pousser un noyau d’avocat ?

Les étapes pour faire pousser un avocatier grâce à un noyau d'avocat.

Pour ma première tentative, le noyau d’avocat est resté un peu moins de deux mois dans le verre avant que je découvre un petit bout de racine. Il a pris son temps, mais une fois la racine visible s’est allée beaucoup plus vite ! Pour mon deuxième test, les racines ont poussé en seulement 4 semaines. Tout dépend de votre noyau, de la température de la pièce, de l’ensoleillement et de la période de l’année. Il faut être très patient, voir même l’oublier un peu ! Pensez seulement à changer l’eau du verre régulièrement.

Quand la racine de mon futur petit avocatier a atteint environ 10 centimètres de longueur, je l’ai planté. Pour cela j’ai utilisé un pot d’environ 15 centimètres de diamètre, que j’ai rempli de terreau. Il faut laisser dépasser le haut du noyau de la terre, c’est de là que sortira la tige. Gardez le terreau humide au départ. Quelques semaines plus tard, les premières feuilles sont apparues et la tige n’a cessé de grandir. En seulement quelques jours, elle faisait déjà plus de 30 centimètres et se fortifiait !

Résultat en photo d'un avocatier qui a poussé à partir d'un noyau, une expérience de jardinage à faire avec les enfants !

Prendre soin d’un avocatier

Comme un avocatier a besoin de beaucoup de lumière, je l’ai placé près d’une fenêtre. Au début je l’arrosais assez régulièrement, toutes les semaines au moins. Il m’arrivait aussi de brumiser son feuillage en hiver. À vous de trouver le bon dosage ! S’il manque d’eau, les feuilles jaunissent. Trop d’arrosage et les feuilles deviennent marron.

Au Printemps et en Automne, il faut lui apporter de l’engrais. J’ai choisi un engrais liquide pour toutes plantes qui se mélange avec l’eau de l’arrosage et de temps en temps j’ajoute un peu de marc de café à sa terre.

Vous pouvez sortir l’avocatier lorsque tout risque de gel est écarté, entre mai et septembre. Veillez seulement à l’exposer petit à petit aux rayons du soleil, car sinon les feuilles pourraient brunir.

Après avoir atteint environ 40 centimètres, les feuilles de mon avocatier ont commencé à faire la tête et brunissaient aux extrémités. J’ai soupçonné mon pot d’être maintenant trop petit pour lui, alors je l’ai rempoté dans un pot de fleurs de plus grande contenance, de 25 centimètres de diamètre. Je l’ai aussi exposé un peu plus au soleil en journée et il a repris du poil de la bête ! Vos feuilles peuvent tout de même être amenées à brunir et tomber, c’est un cycle normal.

Vous avez tenté de faire pousser un avocatier à partir d’un noyau ?

Racontez-moi votre expérience !

TAGS

LEAVE A COMMENT

Amandine
Vaucluse, France

Passionnée de soins naturels pour les cheveux et de cosmétiques, je vous donne mes astuces pour se soigner avec les plantes et être belle au naturel !